Conduite du changement

Définition de la conduite du changement

La conduite du changement correspond à l’ensemble des méthodes et actions qui permettent d'accompagner une transition au sein d’une entreprise. Elle planifie, instaure et ancre cette transition au sein d’une entreprise pour que chaque partie prenante adopte le changement. La transformation vers le changement est ainsi facilitée puisqu’elle est accompagnée.

 

Pourquoi y a-t-il besoin d’une conduite de changement ? 

La conduite du changement est nécessaire pour tout changement au sein d’une entreprise, à l’échelle globale comme individuelle. La conduite du changement simplifie l’organisation (ou réorganisation) d’un projet ; de nouveaux processus métiers ; du déploiement d’un nouvel outil digital, etc.  

En fait, la valeur ajoutée de la conduite du changement est de simplifier la transition auprès des parties prenantes. Si une transition n’est pas accompagnée, le projet du changement peut échouer ou ne pas s'installer dans le temps. 

 

Quel est le lien entre la conduite du changement et la transformation digitale ?

 

Pourquoi est-il indispensable aujourd’hui de mener une conduite du changement ? 

Pourquoi mettre en péril un projet de changement dans l’environnement changeant et concurrentiel du monde de l’entreprise ? 

Dans le cadre de la transformation digitale, lors de l’arrivée d’outils ou de leurs mises à jour, dans le changement de processus… La conduite du changement est indispensable puisque le changement est inévitable au sein d’une entreprise.

 

Prenons l’exemple d’une entreprise qui déploie un nouvel outil digital sans mettre en place une conduite du changement : 

Une fois la mise en place d’un nouvel outil, certains utilisateurs n’arrivent pas à le prendre en main correctement. Plusieurs situations se présentent : les collaborateurs utilisent de manière erronée l’outil ou peuvent aller jusqu’à le délaisser.

Une conduite du changement permet aux collaborateurs d'adopter cet outil et les changements dans leur quotidien qu’il entraîne. 

Le changement n’est pas naturel chez l'humain, il demande un accompagnement pour ne pas  être ressenti comme une rupture. La conduite du changement permet de simplifier la période de transition et rend le changement perdurable. 

 

La conduite du changement et les outils digitaux

Dans le processus de la bonne prise en main des outils au sein de la transformation digitale, la conduite du changement est indispensable. 

Sans l’accompagnement fourni par la conduite du changement, les collaborateurs risquent de refuser de prendre en main les nouveaux outils. S’ils restent dans leurs habitudes, les  collaborateurs risquent de trop solliciter les supports ou les équipes techniques.

La conduite du changement permet une meilleure utilisation des outils digitaux et une meilleure appréhension des montées en version de la part des collaborateurs.

 

Qui est concerné par la conduite du changement ?

Toutes les parties prenantes d’une entreprise sont concernées par la conduite du changement puisqu’elle implique une modification de leur quotidien. 

La conduite du changement a des conséquences sur deux échelles différentes : 

Si les collaborateurs sont bien accompagnés dans le changement et l’adoptent, l’entreprise peut remplir les objectifs du changement mis en place. 

Les deux échelles ne peuvent instaurer un changement l’une sans l’autre. Les besoins des collaborateurs, comme de l’entreprise, sont à prendre en compte dans la mise en place de la conduite du changement. 

 

Quelles sont les étapes de la conduite du changement ? 

La conduite du changement pourrait se résumer en deux mots : accompagnement et communication. Voici quelques étapes indispensables à une bonne conduite du changement. 

Voici 4 étapes qui forgent la conduite du changement : 

Faire un diagnostic de départ et analyser la situation permet de garder en tête des objectifs. Voici quelques exemples pour cette étape : 

La communication est aussi importante lors de l’annonce du changement que lors de son déploiement pour engager les collaborateurs. Si les collaborateurs ne sont pas mis au courant des changements, ils ne pourront les intégrer dans leur quotidien. 

En créant des plans de formation qui assistent les collaborateurs dans le processus de la transition, les collaborateurs ne sont pas laissés à eux-mêmes. Cette étape s’adapte selon les besoins de chacun pour leur offrir une bonne compréhension du changement. Une méthode d’apprentissage qui accompagne la conduite du changement sur le long terme est le Learning by Doing

Identifier les résultats obtenus et les points à améliorer pour enrichir la gestion de la conduite du changement pour de prochains changements. 

 

La conduite de changement est un accompagnement d’une période qui peut poser des difficultés. Remplacer une habitude ne se fait pas de soi. Une mise en place claire et par étape de cet accompagnement permet de faciliter la transition au mieux.

 

Quels sont les enjeux rencontrés lors de la conduite du changement ? 

L’enjeu principal d’une entreprise en ce qui concerne la conduite du changement est la résistance des collaborateurs face au changement. 

Selon McKinsey, 70% des projets de conduite du changement échouent, essentiellement à cause de la résistance des collaborateurs.

Avec un accompagnement et une communication suffisante, les collaborateurs peuvent appréhender le changement dans leur quotidien sans y être réticents. 

Ce n’est qu’en prenant en compte un soutien individuel lors de la transition qu’une entreprise pourra faire comprendre les bienfaits du changement et éviter les résistances internes. 



Retour au glossaire